3 façons d’adapter votre politique de communication à votre style de leadership

Gagner le respect de vos employés, ce n’est pas seulement être un chef d’entreprise impressionnant capable de faire des profits, c’est aussi faire preuve d’authenticité et de communication.

Le moral au sein d’une entreprise est extrêmement important, car avec une solide attitude d’équipe, si votre entreprise traverse des moments difficiles, il sera plus facile de rebondir avec un personnel de soutien. Cependant, promouvoir cet environnement ne consiste pas seulement à être authentique, il s’agit également d’être cohérent. C’est là qu’entre en jeu l’alignement de tous vos différents styles de gestion et de leadership dans une approche fondée sur des principes.

La façon dont vous communiquez au sein de votre entreprise reflète le type de relations que vous souhaitez que vos collègues forment et indique également à quel point la collaboration est valorisée. Si vous entraînez les gens d’une réunion à l’autre toute la journée et qu’ils sentent qu’ils perdent leur temps sans problème et avec des informations inutiles, la frustration vient très rapidement. Cependant, si vous investissez dans les bons outils et que vous êtes soigneusement inclusif dans vos communications, cela peut grandement contribuer à stimuler le moral et la loyauté des employés. Voici quatre façons de vous assurer que votre politique de leadership s’aligne correctement sur votre style de communication.

  1. Lancez votre réseau à l’échelle

L’une des plus grandes erreurs que commettent de nombreux dirigeants d’entreprises est de ne pas étendre leur réseau suffisamment large en matière de communication. Que votre entreprise compte 10 ou 1 000 personnes, le fait est que l’information est précieuse. Si vous souhaitez transmettre certaines connaissances essentielles à votre personnel, assurez-vous de le faire de manière uniforme et à tous les niveaux.

La webdiffusion vidéo BlueJeans offre une approche sensée aux grandes foules, conçue pour faire passer votre message à travers le monde. Cependant, quel que soit votre besoin géographique, s’assurer que tout le monde reçoit des informations importantes en même temps communique un principe d’équité dans le leadership. C’est le genre de politique de communication qui correspond, lorsque les présentations et les mises à jour destinées au personnel de l’entreprise sont réparties uniformément de manière à ne désavantager personne.

  1. La transparence est la clé

L’entrepreneur recommande de créer une culture d’entreprise de transparence, dans laquelle les employés ne sont pas nerveux et la confiance peut être investie dans les dirigeants. En d’autres termes, ne rendez pas les gens sous vous anxieux sans raison. Qu’il s’agisse de quelque chose de sinistre comme des licenciements ou simplement d’un changement de politique, la transparence met tout le monde à l’aise. Les gens aiment pouvoir savoir ce qui se passera dans le futur et seront également reconnaissants de l’avertissement.

Comme il existe des doutes et des incertitudes dans l’économie et le monde des affaires d’aujourd’hui, offrir à votre personnel un sentiment de stabilité au moins en termes de réception d’informations fiables qui peuvent les aider à savoir à quoi s’attendre peut avoir un impact énorme sur tout le monde. La transparence et l’intention sont absolument essentielles pour créer un type de climat de travail qui soit véritablement tous du même côté. Bien qu’il soit parfois nécessaire de garder secrets les changements de personnel, n’en faites pas un jeu de devinettes qui se produit jusqu’à la dernière minute. Si vous licenciez des gens, être ouvert au fait que cela se produit, plutôt que de fermer les yeux, donne aux travailleurs un sentiment de sécurité et des attentes de niveau.

  1. Définir la culture d’entreprise

Tweak Your Biz résume la différence entre une culture d’entreprise rigide et une culture d’entreprise lâche puisque la première est un avantage puisque vous pouvez vous attendre à des résultats, mais peut entraîner une perte d’innovation et de créativité, et la seconde comme un environnement de travail agréable, mais peut entraîner une inefficacité sans un horaire de travail strict à suivre. Fondamentalement, il s’agit de savoir quel type de style de gestion convient le mieux à votre entreprise, en fonction de la taille, de l’industrie et du processus de travail. Si vous soutenez d’abord l’innovation et la créativité, favoriser un environnement exempt de microgestion et de pression pour suivre un ensemble de règles strictes peut être à votre avantage. Cela est particulièrement vrai pour les industries créatives où la plupart du travail concerne davantage les idées que les chiffres. Si vous travaillez dans un domaine plus technique, et surtout avec un effectif nombreux, la gestion d’un navire plus petit peut être à votre avantage.

Quelle que soit votre décision, votre style de leadership doit se refléter dans les politiques de communication de votre entreprise.

Les employés sont attentifs à la culture et aux politiques de l’entreprise, que vous soyez un effectif de 100 ou 1 000 employés. Les dirigeants sont souvent jugés sur leur capacité à transmettre des informations de manière efficace et équitable. L’une des expériences les plus démoralisantes que quelqu’un puisse vivre est d’être exclu de la boucle d’une conversation et donc de suivre la préparation sans aucune préparation. Être exclusif avec des informations, intentionnelles ou non, peut entraîner de graves problèmes de confiance entre pairs et commencer à favoriser un environnement de paranoïa, de stress et de frustration. Tout cela peut être évité en portant simplement une attention particulière à la manière dont vous diffusez les informations, comment, quand et à qui. Ces efforts ne passeront pas inaperçus et peuvent grandement contribuer à un environnement de travail et à des relations positives avec les collègues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.