4 conseils productifs pour gérer les quarts de nuit

Médecins, infirmières, pompiers, ouvriers d’usine, ambulanciers paramédicaux et policiers ne sont que quelques-unes des nombreuses professions qui doivent travailler de nuit. Il existe un nombre infini d’autres professions qui doivent être aussi actives tard le soir que d’autres le matin.

Le problème avec les quarts de nuit est que notre corps n’est pas physiquement programmé pour rester éveillé toute la nuit sans avoir d’effets secondaires importants sur la santé, la mémoire, le sommeil et les performances. Examinons chacun de ces facteurs plus en détail.

1. Régulation des cycles de sommeil

À la base du cerveau dans l’hypothalamus se trouve le noyau suprachiasmatique (SCN), également connu sous le nom d’horloge interne du corps. Le SCN est responsable de nombreux besoins physiologiques tels que le contrôle de la température corporelle, la capacité d’attention, la production d’hormones et le cycle du sommeil. Le SCN est chargé de rendre difficile la lecture méticuleuse des essais écrits la nuit en raison des cycles de la lumière naturelle. Dormir suffisamment pendant la journée est impératif pour couvrir le sommeil perdu pendant la nuit. Portez des lunettes de soleil sur le chemin du retour car l’exposition au soleil rend le sommeil difficile.

Une fois à la maison, évitez de regarder la télévision, d’utiliser des téléphones cellulaires, de jouer à des jeux vidéo ou à tout autre appareil électronique dans la pièce où vous dormez. Évitez de dormir affamé ou assoiffé. Utilisez des stores ou des rideaux épais pour vous assurer que la pièce est sombre le matin afin d’obtenir un cycle de sommeil productif. Évitez de penser au travail de la nuit précédente ou suivante. Essayez de programmer la même heure de sommeil chaque matin pour aider les cycles de sommeil naturels de votre corps à s’ajuster progressivement. Évitez de trop réfléchir au lit si vous n’arrivez pas à vous endormir. Essayez d’écouter de la musique relaxante pour dormir profondément.

2. Maintenir la concentration

Rester concentré en travaillant toute la nuit peut être une situation difficile. De 2h00 à 5h00, nos corps sont naturellement programmés pour s’arrêter. C’est le moment où une personne endormie connaîtrait ses cycles de sommeil paradoxal ou son sommeil profond. Être éveillé ne signifie pas que votre cerveau n’essaiera pas de s’arrêter pendant de courtes périodes. Cela rendra encore plus difficile la concentration sur un travail bien fait pendant les premières nuits. Une fois que l’horloge biologique interne s’est ajustée après quelques nuits, ce n’est peut-être pas si difficile.

La meilleure façon d’éviter de s’endormir est de garder votre esprit et votre corps actifs en observant et en vous concentrant sur diverses activités intéressantes. N’adoptez pas une approche détendue au travail. Essayez d’impliquer tout votre corps et de vous concentrer pleinement sur les tâches que vous effectuez. Cela accomplira deux choses. Le premier veillera à ce que la tâche sur laquelle vous travaillez soit effectuée scrupuleusement. Deuxièmement, vous ne serez pas confronté à une situation où vous rentrez chez vous et ne pouvez pas vous endormir. Même dans ce cas, il est toujours conseillé de vérifier que vous avez suivi toutes les procédures opérationnelles standard pour effectuer une tâche avant de la soumettre pour évaluation.

3. Ayez une alimentation saine

Il ne fait aucun doute que rester éveillé toute la nuit aura un effet sur votre alimentation. Le corps humain dans la routine quotidienne naturelle est programmé pour avoir faim à des moments précis de la journée. Rester éveillé toute la nuit et satisfaire la sensation de faim sauvage sera une activité difficile et chronophage, même dans la journée. Les nuits de travail laisseront le corps affamé de nourriture pendant la journée et privé d’activité physique. Cela peut avoir un effet négatif global sur le corps si cette routine est suivie pendant de plus longues périodes.

Planifiez vos repas pour inclure les quatre groupes alimentaires de base. Évitez de manger des aliments trop épicés ou gras le soir. Cela vous rendra somnolent après vous être senti rassasié et vous empêchera également de dormir le matin lorsque vous essayez de dormir. Au lieu de prendre 2 ou 3 repas par jour, il est conseillé de consommer des collations légères par intermittence. L’objectif principal devrait être de ne pas se sentir extrêmement affamé ou extrêmement rassasié à toute heure du jour ou de la nuit.

4. Faire de l’exercice physique

Ceux qui restent éveillés toute la nuit auront à peine le temps de soutenir physiquement leur bien-être personnel. L’esprit a besoin de sommeil pour rajeunir les sens et leur redonner leurs performances optimales. De même, le corps a besoin d’activité physique pour continuer à fonctionner parfaitement. Le corps commencera à régresser et à vieillir rapidement si une personne va à l’encontre de son horloge biologique naturelle et ne pratique aucune activité physique en même temps. L’exercice aide le corps à surmonter les limites de la force pour atteindre une meilleure condition physique.

Essayez de programmer au moins 30 à 45 minutes d’activité intense au moins 5 fois par semaine. Si vous consommez de l’alcool, fumez ou utilisez d’autres substances intoxicantes, essayez de réduire votre consommation au minimum. S’entraîner régulièrement vous donnera également un coup de pouce lorsque vous travaillerez sur le quart de travail du cimetière. La natation vous offre un entraînement complet dans les plus brefs délais. Le badminton, le volley-ball, le squash et le tennis sont également de bonnes options pour un entraînement complet du corps. La marche rapide dans un parc aura également un effet positif tant sur le plan physique que mental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *