6 étapes pour démarrer une entreprise prospère sans réduire les effectifs

Démarrer une entreprise peut laisser de nombreux entrepreneurs se gratter la tête. Où commencer? Cela ressemble à une tâche monumentale, et il va sans dire que vous devez le faire dès le départ. Personne ne veut nettoyer les dégâts plus tard ou, pire, constater que les dégâts ne peuvent pas être nettoyés.

Parce que tant d’entreprises échouent au cours des deux premières années de lancement, votre entreprise voudra prendre autant de mesures que possible. Il y a beaucoup à penser, mais avec considération, cela devrait être un processus fluide. La mise à l’échelle est une chose qui pourrait vous préoccuper; est devenu un mot à la mode et vous vous demandez probablement à quel point c’est important. En fait, ce n’est pas si important pour le moment, mais nous y reviendrons.

Voyons d’abord les six étapes cruciales pour démarrer votre entreprise :

1. Établissez votre emploi du temps

Bon, alors un business plan est un élément utile, mais ce n’est pas le seul. Envisagez d’accumuler une véritable expérience dans l’industrie. Il existe de nombreuses façons de vous impliquer dans votre industrie; peut-être pourriez-vous vous porter volontaire pour aider une entreprise similaire pendant un certain temps afin de vous faire une idée de leurs opérations quotidiennes.

Votre temps est un échange équitable de bonnes connaissances! Alternativement, vous pouvez essayer de vous associer à un expert dans votre domaine. Cela peut vous coûter quelque chose, mais si votre entreprise monte en flèche, cela en vaut la peine.

Vous pouvez aller de l’avant et rédiger un plan d’affaires, bien sûr. Il n’est pas difficile de trouver des modèles décents et cela orientera vos pensées dans la bonne direction. Les plans d’affaires vous donnent une structure et un point de référence pour l’avenir. Ils sont également nécessaires si vous envisagez de contracter tout type de prêt bancaire pour financer votre entreprise.

En voici une à laquelle il faut penser tout de suite : la structure d’entreprise avec laquelle vous démarrez est très importante pour éviter des problèmes fiscaux ou juridiques plus tard. De nombreuses startups se sont constituées en LLC (société à responsabilité limitée) ou alors une entreprise S. De cette façon, si vous souhaitez devenir une société C plus tard, le processus de conversion sera plus facile.

2. Faire des études de marché et des tests

Vous devriez sérieusement envisager des tests approfondis de votre modèle commercial et de vos produits avant le lancement. De cette façon, tous les raffinements nécessaires seront effectués à l’avance, ce qui vous fera gagner du temps, de l’argent et peut-être même de la face. Votre modèle doit être solide dès le départ, les études de marché et les tests sont donc indispensables.

Cela signifie beaucoup plus que frapper les moteurs de recherche. De vraies personnes auront de vraies réponses, et ceux qui sont déjà dans votre industrie le savent mieux. Il en va de même pour ceux qui utilisent déjà votre type de produits et services. Faites des études de marché pour connaître les préférences et les problèmes de votre public cible. De même, découvrez qui sont vos concurrents et alignez certains distributeurs et fournisseurs réputés.

3. Organisez vos finances

Les prévisions et la budgétisation sont aussi importantes qu’une bonne comptabilité. Il est essentiel de contrôler vos finances afin de ne pas commettre d’erreurs graves en cours de route. Assurez-vous que votre comptable est digne de confiance et que vous avez bons outils de prévision pratique. Tenez-vous au courant de vos livres et de vos budgets.

En termes d’obtention du financement en premier lieu, vous avez plusieurs options. Vous pouvez compter sur l’avoir du propriétaire ou demander un prêt bancaire. Une autre alternative est de trouver un investisseur.

Certaines personnes empruntent à des amis proches et à la famille. Vous pouvez également organiser une campagne de financement participatif si votre idée est suffisamment nouvelle, mais veillez à régler d’abord les brevets et les droits d’auteur.

4. Définissez vos USP

Vos USP (arguments de vente uniques) sont ce qui vous distingue des autres. Si vous proposez simplement quelque chose de standard et qu’il existe de nombreux concurrents établis, vous devrez trouver un moyen de vous démarquer. Utilisez vos recherches et tests approfondis comme base à partir de laquelle vous pouvez définir vos USP.

Que pouvez-vous offrir à vos clients que vos concurrents ne peuvent pas ? Comment pouvez-vous aller mieux? Même s’il s’agit de quelque chose d’aussi simple qu’un emballage élégant ou un service client supérieur, cela vaut la peine d’y penser. Sinon, vous devrez au moins mettre la main à la poche pour des campagnes marketing épiques.

Vous pouvez économiser beaucoup de temps et d’efforts en ajoutant de la valeur d’une manière unique. Vos USP doivent être visibles. Ne les cachez pas au bas de la page « à propos de nous ». Ils feront partie de votre image de marque et de votre marketing et doivent être clairs.

5. Jetez un œil à la psychologie

Les préférences des clients et les habitudes de consommation ne sont pas les seuls détails que vous devez analyser. Il est important de comprendre comment le marché pourrait changer avec les tendances et les technologies émergentes. Les choses peuvent changer comme l’éclair et vous ne voulez pas être surpris peu de temps après la première ou la deuxième année parce que vous n’avez rien vu venir.

Vos clients sont l’élément le plus important de l’entreprise ; cela signifie que vous devez les connaître à un niveau plus profond. C’est quelque chose que vous devriez faire de façon continue pour ne pas être pris au dépourvu. Un suivi analytique, une segmentation soigneusement organisée et des enquêtes auprès des clients vous y aideront. Vous devrez peut-être inciter les clients à répondre à des sondages en ligne rapides, mais une simple remise ou offre devrait suffire.

6. Oubliez le redimensionnement… pour l’instant

La réduction des effectifs signifie essentiellement le développement de processus qui fonctionnent rapidement, économiquement et qui peuvent être répétés encore et encore. Ces processus aident votre entreprise à faire face et à exécuter une charge de travail en croissance exponentielle. L’hypothèse est qu’il y aura bientôt des millions de clients, donc il y aura une énorme quantité de revenus à venir.

Lorsque l’évolutivité fonctionne, vous devriez être en mesure au moins de maintenir et, au mieux, d’augmenter les performances et l’efficacité de votre entreprise lorsqu’elles sont testées par des exigences opérationnelles accrues. Cependant, ce n’est pas quelque chose dont vous devriez vous soucier lorsque vous débutez.

Se concentrer sur la mise à l’échelle lors du démarrage d’une entreprise reviendrait à essayer de courir avant de savoir marcher ; il est plus logique de se concentrer d’abord sur l’établissement local, en traitant tous les problèmes qui surviennent pendant qu’ils sont encore gérables. À l’heure actuelle, vous devez vous concentrer sur votre marketing initial afin de vous assurer que votre produit ou service est vendu en premier lieu. Une fois que vous vous êtes établi à un niveau plus local, vous pouvez porter votre attention sur la mise à l’échelle.

En termes simples, vous devez planifier soigneusement, faire vos recherches, tester votre modèle et vos produits, gérer vos finances, comprendre vos clients et être aussi unique que possible. C’est faisable; il suffit d’avoir de la patience et du dévouement pour être méticuleux. Cela signifie qu’il n’y a pas de coupes dans les coins ! Bonne chance.


Daniel Ross fait partie de l’équipe marketing de Roubler – une planification et logiciel de paie plateforme fondée en Australie. Leur mission est de changer la façon dont le monde gère sa main-d’œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.