7 conseils pour devenir un grand chef d’entreprise

En tant que chef d’entreprise, vous reconnaissez votre mission fondamentale : faire croître une entreprise solide et financièrement prospère dont vous êtes fier d’être le propriétaire.

La vérité est, cependant, que le succès à l’échelle de l’entreprise dépend de votre équipe. Pour les aider à devenir les meilleurs qu’ils peuvent être – et par la suite bénéficier à votre entreprise – vous devez penser au-delà de la ligne de fond. Le meilleur apprentissage est en face à face. Toute personne occupant un poste de direction espère devenir un jour un grand chef d’entreprise.

patron d'une grande entrepriseVoici sept conseils qui vous propulseront pour devenir un grand chef d’entreprise.

1. Faites ce qui est bon pour votre peuple.

En ce qui concerne la gestion des personnes, il existe d’innombrables scénarios qui se situent dans la zone grise, mais il y en a beaucoup qui ne pensent qu’en noir et blanc. Lorsque ce dernier se présente, que la décision soit toujours en faveur de votre peuple.

Récompense le travailleur qui s’est surpassé ; soutenir quelqu’un qui a commis une erreur innocente ; et augmenter la liberté si elle est méritée.

La zone grise peut être difficile à évaluer. Un grand homme d’affaires sait quand mettre un bras autour de son épaule et quand se mettre à terre. C’est la frontière entre le personnel et le professionnel. Vous pouvez offrir à votre travailleur un bonus de casino Betfred en récompense de son travail acharné, c’est un geste personnel de donner un tel rabais. Mais comme il est peu probable que cela affecte votre relation professionnelle, c’est une décision qui se concentre sur cette ligne grise.

2. Adoptez le concept « fenêtre et miroir ».

Dans son livre « Good to Great », l’auteur Jim Collins écrit sur le concept de fenêtre et donc de miroir. Un grand chef d’entreprise regarde par la fenêtre pour offrir du crédit lorsque tout va bien. Ils essaient rarement de demander un crédit, préférant voyager grâce à leurs remerciements pour avoir reconnu les autres membres de l’équipe dont les contributions ont conduit aux résultats. Lorsque des erreurs se produisent, les dirigeants les plus performants ont tendance à pointer du doigt le miroir et à assumer le poids de la responsabilité.

3. Prendre la responsabilité de transmettre les connaissances.

Personne ne peut atteindre une position de leadership sans l’aide d’innombrables autres personnes en cours de route. Qu’il s’agisse de l’entraîneur exceptionnel qui vous a appris ce que c’était que d’être membre d’une équipe dans votre enfance, du professeur qui a le premier attiré votre attention sur l’entrepreneuriat ou de votre premier patron qui vous a montré les ficelles du métier, quelqu’un a mis le temps et énergie pour vous aider à devenir qui vous êtes aujourd’hui. Les grands leaders le paient. Ils réalisent également que pour que votre organisation continue d’aller de l’avant, il est essentiel de développer une liste complète de futurs leaders.

4. Soyez une source d’inspiration et de positivité.

Un grand chef d’entreprise fait en sorte que tous ceux qui l’entourent se sentent bien dans leur implication dans leur organisation. Ils aident à créer un environnement où personne n’est présent uniquement pour eux-mêmes parce qu’ils font partie d’une cause plus grande. Ceci est un sous-produit d’une équipe innovante et heureuse.

Chaque organisation devrait rechercher des contributeurs qui sont naturellement motivés, mais cela ne signifie pas que la motivation doit venir après coup pour eux. Une équipe inspirée peut être une équipe qui surmontera les défis et les perturbations inattendus. Inversement, un groupe sans inspiration ne le fera certainement pas.

5. Effectuez des corrections de cap.

Il est rare qu’un plan d’affaires réel s’exécute exactement tel qu’il apparaît dans la première ébauche. La vie se passe et vous voulez faire des ajustements. Les leaders efficaces le savent et ne se marient pas tellement avec un plan qu’ils ne sont pas prêts à s’adapter au besoin.

6. Ne tirez pas de la hanche.

Comme expliqué au point 5, des ajustements de parcours seront nécessaires. Cependant, faites toujours des ajustements stratégiques avec une attention particulière, en pesant les implications du déménagement. Plus vous montez dans la chaîne de direction, plus vos décisions auront de répercussions. Il est impossible de compter le nombre de fois qu’un ajustement stratégique a été fait avec les meilleurs intérêts d’un département ou d’un groupe à l’esprit, seulement pour avoir des conséquences indésirables et imprévues sur un autre groupe.

7. N’oubliez pas où vous avez commencé.

Un grand chef d’entreprise ne commence pas au sommet dès le premier jour. C’est un processus d’années et d’années de travail acharné. En tant que personne chargée de diriger une organisation entière, ne perdez jamais de vue d’où vous venez. N’oubliez jamais comment c’était il était une fois où vous occupiez un poste subalterne avec le titulaire du salaire et du titre. Garder cela à l’esprit vous aidera à en savoir plus sur les défis auxquels votre équipe est confrontée et sur la meilleure façon de les mettre en position de réussir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *