Combattre bec et ongles les résolutions injustifiées pour la justice

Vous venez de perdre votre emploi pour des raisons que vous ne comprenez pas ? Il est peut-être temps de prendre un moment pour analyser la situation et faire intervenir la loi si la situation l’exige. Lorsqu’un employé est licencié ou licencié en violation des lois fédérales, étatiques ou locales ; termes d’un contrat de travail; ou pour des raisons contraires à l’ordre public, il est considéré comme un licenciement illégal.

Il est contraire à la loi des États-Unis de licencier un employé pour cause de sexe, de religion, de race, d’origine ethnique ou de handicap. Le licenciement d’un employé pour avoir déposé une plainte contre l’employeur sur la base d’actes répréhensibles est également contraire à la loi. Ce sont des mesures illégales et sont considérées comme plus que des « représailles ».

Traiter les implications juridiques

Voici un petit retour en arrière pour comprendre un peu mieux la notion de congédiement injustifié au profit de ceux qui ont besoin d’un peu d’aide pour comprendre le tout. L’emploi dans tous les États américains (à l’exception du Montana) est considéré comme « à volonté » et n’est pas garanti. Aussi horrible que cela puisse paraître, cela signifie que votre employeur peut quitter votre emploi à tout moment, n’importe quel jour, sans raison particulière. Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est vrai.

Si vous vous demandez. . . Oui, il est possible que vous soyez licencié pendant votre congé de maladie. Heureusement, un employé ne peut pas être licencié en raison du congé lui-même ou d’une invalidité sous-jacente. Cependant, si vous pouvez prouver que vous avez été licencié pour discrimination raciale ou sexisme, vous pouvez déposer une plainte pour licenciement abusif.

Comment faire face de manière responsable à un congédiement injustifié

  • Ne laissez pas les impulsions négatives prendre le dessus contre votre employeur.
  • Entrez en contact avec un avocat spécialisé qui a de l’expérience dans ce domaine.
  • Comprendre les dispositions de l’accord dans le contrat de travail.
  • Découvrez le motif de votre licenciement.
  • Découvrez de qui vous avez été lâché.
  • Demandez l’accès à votre dossier.
  • Passez en revue les promesses de votre employeur; recueillir des preuves.
  • Négociez une indemnité de départ.
  • Confirmez tous les accords de résiliation et de licenciement par écrit.
  • Restituez la propriété de l’entreprise, le cas échéant, et suivez les procédures standard d’après-mandat.

Investissez dans un avocat crédible

Si vous estimez que votre employeur vous a congédié injustement, il est temps d’investir dans un avocat établi pour congédiement injustifié. Ils ont l’expertise et l’expérience nécessaires pour blanchir votre nom de manière professionnelle et feront tout leur possible pour que justice soit faite. Permettez-leur d’examiner et d’analyser les circonstances qui ont conduit à votre résolution. Ils découvriront également si votre employeur risquait d’enfreindre un aspect de la loi fédérale ou étatique.

Pour accélérer les choses, assurez-vous de présenter votre dossier à un avocat de manière responsable :

  1. Préparer un brief sur des événements spécifiques

Énumérez les événements importants dans l’ordre dans lequel ils se sont produits, tels que les dates d’embauche et de cessation d’emploi, la désignation initiale, la désignation actuelle, les salaires récents, les évaluations positives et négatives des employeurs. Ne discutez pas de choses sans rapport avec l’affaire.

Chaque cas pourrait être résumé sur une seule page dans un format chronologique, plutôt que des pages et des pages d’informations non pertinentes qui pourraient miner votre cas.

  1. Collecter et livrer les documents importants

Tout ce qui compte, de l’avis de résiliation aux lettres d’accusé de réception positives – les récompenses, les promotions, les évaluations de performance positives comptent. Informations négatives sur les lignes de lettres d’avis, lettres d’avertissement, rétrogradation, suspension – vous devez également les remplir et les partager avec votre avocat.

N’oubliez pas de rassembler les courriels importants envoyés et reçus qui suggèrent une discrimination de la part de l’employeur. Cela pourrait également signifier que vos plaintes concernant un acte illégal ont été ignorées.

Dans le cas où votre cas implique une discrimination fondée sur le handicap, assurez-vous d’inclure les dossiers médicaux qui répertorient les diagnostics, les traitements et les limitations, le cas échéant. La preuve que vous avez introduit une demande de logement et la réponse de votre employeur jouent également un rôle important dans le dossier.

  1. Préparez-vous à présenter votre cas au téléphone

Tout comme vous travaillez sur un calendrier difficile, il en va de même pour votre avocat. Garder une idée des choses à communiquer avec votre avocat par téléphone est une bonne pratique. Expliquez votre situation à l’avocat et cela attirerait son attention si vous faisiez du bon travail.

L’épée à double tranchant

Les employés aux États-Unis sont considérés comme des employés à volonté, sauf indication contraire. Ce n’est pas seulement l’employeur qui se réserve le droit de vous demander de partir ; les employés peuvent également choisir de partir sans préavis et sans motif. Cependant, il existe des circonstances où cela serait considéré comme illégal, comme indiqué ci-dessus.

Lorsque vous êtes absolument certain que votre licenciement était un congédiement injustifié, l’assistance professionnelle est un pas dans la bonne direction. Que la force soit avec toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.