Comment Bitcoin a-t-il grandi et comment est-il devenu beaucoup d’argent ?

Peu importe comment la création du bitcoin est comptée, cette monnaie a lancé la finance décentralisée il y a 12 ans alors que personne n’aurait jamais pu imaginer un écosystème financier sans l’intervention d’un gouvernement et d’une autorité tierce.

bitcoins

De plus, si vous souhaitez trader en utilisant le bitcoin, utilisez une plateforme de trading efficace et sécurisée telle que https://bitiq.org. De plus, le bitcoin implique une programmation et une cryptographie haut de gamme au lieu de toute autorité centrale, contrairement à tout système bancaire traditionnel.

L’adoption de Bitcoin a décollé en 2017 et s’est développée comme une forme pratique d’argent. Au début, les mineurs de bitcoins devaient passer par un processus d’extraction ardu. Le processus nécessite du matériel haut de gamme et de grandes quantités de données pour extraire des bitcoins. Personne n’aurait pu savoir à quelle vitesse la monnaie augmenterait et deviendrait une référence fiable dans les outils financiers numériques. Au lieu de l’implication du gouvernement, il s’est développé comme un travail open source avec une technologie de pointe dans le monde entier.

Plusieurs éléments font le succès de Bitcoin.

La première raison est que le bitcoin est un réseau open source. En conséquence, les transactions sont moins chères et plus transparentes que dans n’importe quel système bancaire traditionnel.

La deuxième raison est sa disponibilité par le biais de transactions directes de pair à pair sans aucune intervention de tiers et d’autorités centrales. Il garantit le flux de bitcoin le plus rapide et le plus décentralisé, contrairement à d’autres systèmes bancaires liés par de multiples intermédiaires qui doivent être à tous les niveaux de transaction.

En conséquence, il permet d’économiser le temps et l’argent associés aux systèmes bancaires traditionnels, y compris les frais de courtage à chaque niveau de transaction. De plus, cela en fait une monnaie universelle sans exclure aucun pays en raison de sa nature volatile.

La troisième raison est la possibilité d’envoyer de l’argent indépendamment du suivi transfrontalier et de l’interdiction par les autorités centrales telles que les banques, les passerelles de paiement en ligne ou les autorités en vertu des lois anti-blanchiment. Enfin, la plupart des utilisateurs de bitcoins le considèrent comme une monnaie apolitique qui n’est liée par aucune réglementation ni aucune loi fiscale d’un pays.

En quoi le bitcoin est-il meilleur que ses concurrents ?

La concurrence peut faire référence à la fois aux adversaires et aux produits. Les altcoins font référence aux nombreuses crypto-monnaies de nature similaire au bitcoin, mais pas au bitcoin. Il existe des milliers d’altcoins, dont Ethereum, Litecoin, Ripple, Dash et bien d’autres, qui partagent le même objectif : une monnaie décentralisée. Bitcoin est décentralisé car il fonctionne sur un réseau peer-to-peer où ses utilisateurs agissent comme des nœuds plutôt que comme des banques ou d’autres institutions financières.

Le premier à bouger a l’avantage

Indéniablement, les monnaies numériques existaient avant le bitcoin, mais aucune d’entre elles n’avait de fonctionnalités telles que la décentralisation et l’anonymat. Bitcoin a ouvert la voie à un nouveau système de monnaie numérique où les utilisateurs sont libres de toute implication de tiers.

Bitcoin continue d’être la crypto-monnaie dominante avec une valeur en constante augmentation et un volume de transactions en constante augmentation depuis sa création. Certains altcoins comme Ethereum sont utilisés pour échanger en dehors de l’écosystème bitcoin, tandis que d’autres comme le lite coin peuvent être utilisés comme option de paiement aux côtés du bitcoin. En tant que pionnier, le bitcoin bénéficie d’un avantage de premier arrivé et a rivalisé avec de nombreuses autres monnaies numériques.

La blockchain sans autorisation et la blockchain d’autorisation constituent une différence essentielle entre la blockchain et d’autres technologies de registre distribué telles que la comptabilité à trois entrées ou les registres distribués réciproques (XBRL).

Bitcoin n’a pas d’adoption et de confiance qu’aucune crypto-monnaie n’a

Bitcoin existe depuis près d’une décennie et est resté le système de blockchain le plus crédible depuis la création des crypto-monnaies. Bitcoin est résistant à l’échec ou à l’échec en raison de sa nature distribuée. Elle ne dispose donc pas d’une autorité susceptible d’interférer dans son fonctionnement, contrairement aux banques ou autres institutions financières traditionnelles.

La décentralisation et les fonctionnalités sans confiance sont les deux facteurs qui font du bitcoin une meilleure option pour résoudre le problème de confiance dans la plupart des scénarios. En d’autres termes, les systèmes distribués sans autorité centrale ni point de défaillance unique offrent de meilleurs résultats que les systèmes centralisés et une solution claire aux problèmes critiques associés aux technologies existantes.

Une technologie innovante et une grande histoire de surtensions

Bitcoin est la plus innovante de toutes les monnaies numériques. C’est la première monnaie à introduire une technologie qui révolutionnerait les transactions financières, éliminant le besoin d’intermédiaires tels que les banques et les passerelles de paiement en ligne.

Il a été lancé en 2009 avec une capitalisation boursière de 0,08 $, qui est passée à 10 $ par bitcoin en 2011 avec un prix initial de 0,50 $ par bitcoin. Mi-2013, son prix atteignait 1 130 dollars fin 2021 ; la devise se négociait à 69 000 $, elle a une histoire volatile et est l’une des devises numériques les plus importantes.

En quoi Bitcoin est-il différent des autres options de paiement ?

Bitcoin n’a pas d’autorité centrale pour collecter les enregistrements de transaction, ce qui le rend transparent et ouvert au public ; au lieu de cela, chaque transaction fait partie d’un réseau mondial. Les soldes et les transactions Bitcoin peuvent être vérifiés sur une plate-forme appelée blockchain. Le logiciel blockchain est librement accessible aux tiers, particuliers et entreprises privées, leur permettant de mener leurs recherches ou de développer leurs applications basées sur le réseau bitcoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.