Comment l’économie britannique s’en sortira-t-elle avec les tensions en Russie ?

L’inflation frappe l’économie britannique

Tout comme le Royaume-Uni sort des restrictions pandémiques et attend avec impatience la reprise, les gros titres se tournent vers les tensions avec la Russie et apportent avec eux plus d’incertitude économique. Alors que le Royaume-Uni dans son ensemble s’est avéré avoir une économie assez résiliente, cette évolution, associée aux nouvelles d’inflation, aux hausses d’impôts et à la hausse des prix de l’énergie, pourrait inverser notre reprise.

Économie britannique

Cet article examinera la menace que les tensions avec la Russie pourraient faire peser sur l’économie britannique et ce que cela pourrait signifier pour les particuliers.

Aperçu

Ces dernières semaines, des responsables américains ont signalé une éventuelle invasion russe à la frontière ukrainienne. La Russie demande à l’OTAN de ne pas permettre à l’Ukraine de rejoindre son alliance et les tensions se sont intensifiées avec pour résultat que la Russie envoie des troupes militaires à la frontière.

Les membres de l’OTAN ont offert leur soutien à l’Ukraine et les pays occidentaux prévoient d’imposer des sanctions à la Russie comme principale ligne de punition. Cependant, cela pourrait laisser le Royaume-Uni dans une position économique vulnérable.

Quel est le risque pour le Royaume-Uni ?

Si le Royaume-Uni imposait des sanctions, la Russie ferait probablement de même en retour, ce qui signifie un empêchement des affaires entre les deux pays. Bien que la plupart du gaz et du pétrole du Royaume-Uni proviennent de Norvège, la Russie en fournit une quantité importante. La menace d’un embargo entre les deux pays pourrait également faire grimper les prix. En plus d’une économie déjà gonflée, cela ajoutera une pression encore plus inutile sur les résidents britanniques qui luttent pour payer le coût de la vie.

Parmi les autres risques figurent les cyberattaques suffisamment importantes pour affecter les grandes entreprises et donc l’économie dans son ensemble, ainsi que l’impact sur les marchés boursiers.

Une économie en déclin

Les marchés boursiers suivront généralement les tendances politiques et partout où il y aura de l’incertitude, cela se reflétera dans les valeurs et les indices des entreprises. Alors que le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Europe réagissent aux tensions, la volatilité des marchés des changes augmente. Cela offre des opportunités aux investisseurs forex et à ceux qui cherchent à tirer parti de l’évolution des marchés. Cependant, cela signifie également une faiblesse potentielle de la valeur de la monnaie, d’autant plus que la Russie réagit aux sanctions économiques.

Comme le Royaume-Uni a récemment imposé des sanctions aux banques et aux particuliers russes, une réponse similaire est à prévoir.

Quelle est la probabilité du conflit ?

La Russie a toujours nié les plans d’envahir l’Ukraine, alors même que les États-Unis ont à plusieurs reprises mis en garde contre une attaque. Il n’y aurait aucun avantage économique pour la Russie ou les États-Unis si une invasion à grande échelle se produisait. Bien que les tensions semblent encore monter, seul le temps nous dira si c’est une peur ou s’il y a pire à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.