Comment les bookmakers gagnent-ils de l’argent ?

Les paris sportifs peuvent être une source de revenus pour certains parieurs qui développent des stratégies solides et sophistiquées, mais pour la plupart ils ne peuvent pas maintenir une formule de profit pour tous les parieurs. Comment les bookmakers jouent-ils un rôle là-dedans ?

bookmaker

Cela est dû en grande partie au fait que de l’autre côté il y a toujours un bookmaker, qui ne fait pas de charité et qui protégera au maximum la rentabilité de l’entreprise. Tous les bookmakers dont les informations complètes sont disponibles sur https://allbets.tv/, sont en fait des entreprises à but lucratif et sont réglées et programmées de manière à optimiser les possibilités de maximiser leurs revenus. Donc, si nous acceptons la prémisse que les bookmakers ne perdent jamais à long terme, comment les parieurs peuvent-ils aussi faire des bénéfices à long terme ?

Eh bien, gagner de l’argent avec les paris sportifs n’est ni simple ni facile. Il a besoin de stratégie, de discipline et d’engagement. Il faut également beaucoup de lecture et de réflexion analytique pour pouvoir faire des prédictions plus précises. Mais même si les parieurs s’assurent qu’ils ont ou font tout cela, ils ne peuvent pas battre le fait que les bookmakers continueront d’avoir les cotes en leur faveur et c’est parce qu’ils ont un système bien développé et intégré qui garantit les gains.

Établissez les bons quotas

Bookmakers offrent des cotes pour les événements et les jeux, qui sont choisies par les parieurs lorsque les paris sont placés. Ces cotes ne sont pas que des chiffres. Ils ont derrière eux tout un système de compilation de cotes et sont configurés de manière à garantir que le bookmaker gagnera de l’argent. Tout simplement, puisque les bookmakers ne peuvent pas contrôler si un pari va gagner ou perdre car ils ne peuvent pas déterminer le résultat de l’événement, ils essaient de garder le contrôle sur le montant qu’ils peuvent perdre ou gagner pour cet événement. Par conséquent, ils fixent des cotes qui rapportent de l’argent aux bookmakers mais attirent également les parieurs.

La Vig, le Jus

Les bookmakers n’attendent pas que les parieurs perdent leurs paris pour gagner de l’argent. Ce sont des entreprises à but lucratif et doivent donc assurer leur rentabilité dans toutes les transactions et quoi qu’il arrive. Essentiellement, les cotes proposées ont des marges bénéficiaires intégrées, ce qui signifie que chaque fois qu’un client place un pari, les bookmakers gagnent une sorte de commission pour ce pari, que le pari soit finalement gagnant ou non.

Ainsi, les parieurs paient les bookmakers pour chaque pari placé et génèrent ainsi des profits pour eux. Ceci est connu comme vigorish ou overround et est communément appelé vig ou jus.

Compilateurs de quotas

La définition des quotas n’est pas un processus automatisé, entièrement pris en charge par les systèmes logiciels et les applications technologiques. La définition des cotes pour les bookmakers est un travail effectué par les compilateurs de cotes et leur rôle est extrêmement critique pour la capacité des bookmakers à en tirer profit.

Par conséquent, les compilateurs de cotes recueillent des informations, lisent abondamment, utilisent des analyses statistiques, s’appuient sur des données facilement disponibles, utilisent leurs propres interprétations et significations subjectives pour faire des prédictions et, à ce titre, établissent les cotes qui ont à la fois une marge bénéficiaire intrinsèque pour le bookmaker et le gain possible intéressant pour le parieur.

Équilibrer le livre

Les bookmakers créent des livres équilibrés sur les marchés pour s’assurer qu’ils gagneront à peu près le même argent, quel que soit le résultat de l’événement. Donc, ce que les bookmakers visent réellement, c’est de réaliser un profit quel que soit le résultat et cela est réalisé en soutenant des livres équilibrés. Tous les résultats possibles sont donnés en contradiction de sorte que le bookmaker finira par réaliser un profit. Pour cette raison, l’équilibrage est nécessaire et se fait en changeant et en ajustant constamment les cotes, de sorte que «l’équilibre» soit maintenu chaque fois que la dynamique d’un jeu change ou que le résultat d’un événement penche dans un sens ou dans l’autre.

Tout ce qui a été décrit ici concernant les stratégies de gain des bookmakers est loin d’être simple tel qu’il a été présenté. En réalité, les bookmakers utilisent une technologie hautement sophistiquée et s’appuient également sur des compilateurs de cotes extrêmement compétents, compétents et compétents pour pouvoir réaliser des bénéfices et maintenir l’efficacité de leur modèle commercial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.