D’employeur à employeur : les choses à faire et à ne pas faire pour la fête de Noël

Pour la plupart des employeurs, la fête de Noël est une occasion de remercier tout le monde pour leur travail acharné tout au long de l’année et une occasion de célébrer le succès de l’entreprise en dehors de l’environnement de travail normal.

Cependant, certains employeurs ne réfléchissent pas adéquatement aux conséquences de l’organisation d’un party de Noël et oublient que les sorties nocturnes et les sorties corporatives de fin d’année pourraient éventuellement ternir leur réputation d’employeur si cela devenait un peu trop turbulent.

fête de Noël de l'employeur

Ici, certains employeurs partagent leurs meilleurs conseils pour s’assurer que tout le monde profite de la fête de Noël de cette année et que vous êtes de retour au bureau, toujours avec une excellente réputation :

1. Offrir des alternatives à l’alcool

Il est important de se rappeler que tout le monde au bureau ne boit pas d’alcool et que certaines personnes préféreraient une alternative à l’alcool. C’est à vous de le fournir en tant qu’employeur et organisateur de fêtes de Noël. Que vous échangeiez du prosecco contre du jus d’orange tôt dans la nuit ou que vous fournissiez des bières sans alcool plutôt que des bières ordinaires.

Gareth Morgan, MD de Liberty Marketing, a déclaré : « Une grosse erreur que j’ai vu un certain nombre d’employeurs faire est de supposer que tout le monde boit de l’alcool. Même si vous avez déjà vu quelqu’un boire lors d’un événement d’entreprise, vérifiez s’il boira ce Noël, car sa situation a peut-être changé.

« S’ils ont renoncé à l’alcool pour des raisons religieuses, diététiques, de santé ou même sociales, vous ne voulez pas risquer de les insulter ou de les inciter à revenir à quelque chose qu’ils essaient activement d’éviter. »

2. NE PAS publier sur les réseaux sociaux

Bien sûr, c’est formidable de montrer que votre personnel s’entend bien et s’engage dans des activités amusantes en dehors du bureau, mais ne laissez pas le partage social devenir incontrôlable, surtout après quelques verres.

Pointe: Personne ne veut voir 3 membres du personnel manger McDonalds à 3 heures du matin, cela ne transmet pas exactement le message le plus professionnel.

Ce serait une bonne idée de changer votre mot de passe avant de sortir la nuit, afin que les personnes connectées soient immédiatement déconnectées. Si vous sentez que vous faites confiance aux membres de votre personnel et que vous ne voulez pas aller aussi loin, envoyez simplement un rappel amical par e-mail sur le partage social.

3. Vérifiez ce que vos employés peuvent et ne peuvent pas manger

Ce serait vraiment dommage pour le personnel d’arriver au restaurant choisi et de constater qu’il ne peut rien manger en raison de besoins alimentaires, d’allergies ou de raisons religieuses.

Cela peut être facilement résolu si l’employeur prend soin de vérifier les besoins alimentaires de chacun bien avant l’événement, afin qu’il puisse en informer le restaurant à l’avance. Ainsi, tout le monde pourra profiter de la fête.

« Je m’assure toujours que mes besoins alimentaires sont bien pris en compte avant d’organiser l’événement ou de prévenir le restaurant. Il serait dommage qu’un membre du personnel perde quelque chose simplement parce qu’un employeur n’a pas fait l’effort de contrôler ce qu’il peut et ne peut pas manger », déclare Ben Lloyd, PDG et cofondateur de Pure Commercial Finance.

4. Conseillez au personnel de surveiller la consommation d’alcool

La fête de Noël est l’occasion pour le personnel de prendre quelques verres avec des collègues de travail et des amis, cependant, certains peuvent en avoir un peu plus que la moyenne et cela pourrait gâcher la nuit.

En tant qu’employeur, il est important d’avertir le personnel de ne pas trop boire à la fête de Noël, car non seulement cela leur semblera mauvais en tant qu’employé, mais cela pourrait avoir une mauvaise incidence sur votre entreprise.

5. NE PAS forcer la présence

Vous ne devriez pas forcer vos employés à assister à la fête de Noël. Bien que l’offre soit ouverte à tous dans le bureau, personne ne devrait être obligé de venir car il peut avoir des raisons personnelles de ne pas y assister. Ne soyez pas un patron pressant, laissez votre personnel faire ses propres choix.

L’avocate en droit du travail chez Howells Solicitors, Nayo Kirkpatrick, déclare : « Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles un employé ne peut pas assister à la fête, comme des raisons religieuses ou des responsabilités de garde d’enfants. C’est à l’employeur d’inviter son propre personnel, mais ne doit pas en n’exerce aucune pression sur leur présence ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.