Fonehouse et Metrofone acquis par une nouvelle société

S’il y a une tendance qui continue de définir les marchés de la technologie et des smartphones, c’est l’augmentation des acquisitions et des fusions. En fait, les entreprises technologiques ont annoncé des transactions d’une valeur de 500 milliards de dollars rien qu’en 2016, se classant comme le deuxième total annuel le plus élevé depuis 2000.

Cette tendance s’est poursuivie récemment dans le domaine des smartphones, les sites Web Fonehouse et Metrophone de Clive Bayley ayant récemment été acquis par une nouvelle société (KTM Online Ltd).

acquisNous examinerons de plus près cette acquisition dans le post ci-dessous et demanderons ce que cela signifie pour toutes les parties impliquées.

Que prévoit l’accord ?

La marque Fonehouse, fondée par Bayley en 1994, était clairement la cible principale de l’acquisition et de l’achat final. La vente comprenait également les sites Web Fonehouse et Metrophone, ainsi que les 21 franchises supplémentaires qui composent le programme de partenariat de vente au détail de l’entreprise.

La marque à l’origine de l’acquisition est KTM Online ; une entreprise nouvellement créée qui s’appuie sur une expérience considérable dans le secteur. En fait, l’équipe derrière KTM Online est réputée pour avoir créé deux des entreprises à la croissance la plus rapide de l’industrie mobile au cours des cinq dernières années, à savoir GreenTech Distribution et Mobile Phones Direct.

Pour Bayley, un pionnier de Fonehouse, l’acquisition est parfaitement logique et permet à toutes les parties d’en bénéficier de manière significative. « C’est une décision positive qui permettra à une entreprise plus forte d’aller de l’avant », a-t-il déclaré dans un communiqué. « La marque Fonehouse bénéficiera non seulement de l’expérience de pointe du commerce de détail en ligne et de l’accès à une gamme plus large de produits et d’offres de produits, mais bénéficiera également du soutien financier de ses nouveaux propriétaires. »

Bayley a également confirmé que les employés, les parties prenantes et les partenaires de vente au détail avaient été informés de l’acquisition, alors qu’il n’y aurait aucune perte d’emploi suite à la vente.

Et les acheteurs ?

Même du point de vue de l’ancien duo de Mobile Phones Direct, Ben Branson et Simon Weedon (qui ont respectivement été PDG et directeur du marketing en ligne), l’accord est parfaitement logique. Après tout, ce couple possède une expérience et une expertise considérables dans le secteur de la vente au détail en ligne. Ils sont donc bien placés pour habiliter l’un des distributeurs les plus prospères du marché tout en faisant la promotion de leur empire.

« Le marché en ligne est incroyablement compétitif, donc s’associer à l’un des distributeurs les plus prospères est une formidable opportunité », a déclaré Ben. « Dans un marché en constante évolution et un environnement commercialement concurrentiel, il s’agit vraiment d’un accord qui fonctionne pour tout le monde. »

Avec GreenTech offrant également un pouvoir d’achat exceptionnel et un accès à de nouveaux produits, KTM Online sera également en mesure d’ajouter de la valeur à la marque Fonehouse en tirant parti de sa base existante pour atteindre un large marché cible. Cela en fait une entreprise relativement complexe et rentable, qui offrira des avantages significatifs à toutes les personnes impliquées.

La ligne du bas

Bien que toutes les acquisitions ne fonctionnent pas, celle-ci a le potentiel d’avoir un impact énorme. La raison principale en est que toutes les parties ajoutent une valeur tangible à l’accord, des ressources de GreenTech et de l’expertise de KTM à la portée existante de la marque Fonehouse.

C’est certainement un espace à surveiller à court terme, mais nous nous attendons à voir les activités de Fonehouse se développer et se diversifier à un rythme considérable à la suite de cette acquisition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.