Le Grand Prix d’Inde reviendra-t-il au calendrier F1 ?

Les fans de Formule 1 du monde entier, en particulier d’Inde, se demandent si le Grand Prix d’Inde reviendra au calendrier de la F1. De 2011 à 2013, l’Inde a organisé trois courses de F1 avant l’intervention de YEIDA (Yamuna Expressway Industrial Development Authority) et toutes les courses se sont arrêtées. Que s’est-il exactement passé alors, et verrons-nous un jour le retour du Grand Prix d’Inde ?

F1

Que s’est-il passé en 2014

L’Inde a organisé des courses sur le circuit international de Buddh dans le Grand Noida de 2011 à 2013. Le circuit était un développement de Jaypee Sports Limited et avait signé un contrat de cinq ans avec la F1. En 2014, un différend fiscal a éclaté entre Buddh International et la FIA, dans lequel le gouvernement indien a identifié la F1 comme un divertissement et non comme un sport. Par conséquent, la F1 devait payer une taxe sur les divertissements si elle souhaitait continuer à courir en Inde, ce qu’elle n’était pas prête à faire. Sportifs, du spectateur fidèle à celui qui surveille Cotes NASCARcomprendre que, bien sûr, les grands événements sportifs et de course peuvent être classés à la fois comme divertissement et sport professionnel.

La F1 reviendra-t-elle en Inde ?

La question reste sur toutes les lèvres : la F1 reviendra-t-elle en Inde ? Une interview de 2019 a été accordée à Karun Chandhok, ancien F1 Lotus conducteur, et a déclaré que l’événement ne reviendrait probablement pas à moins que le gouvernement ne change d’avis. Il y avait beaucoup de potentiel autour de l’événement – des opportunités pour l’industrie du tourisme indienne, par exemple – mais malheureusement, il semble que ce potentiel ne sera pas exploré.

Cette nouvelle est décourageante pour les fans de F1 et en particulier pour les citoyens locaux, car l’Inde a une énorme base de fans de F1. Il est peu probable que des pilotes célèbres comme Chandok et Narain Karthikeyan reviennent bientôt en Inde.

Le circuit maintenant

Le circuit international bouddhique il a reçu les éloges de nombreux pilotes internationaux après son inauguration en 2011. L’avenir s’annonçait radieux pour la F1 en Inde, mais après le différend fiscal, tout s’est effondré. Le circuit a continué à accueillir des courses plus petites (telles que les championnats nationaux de course de pneus JK et les championnats de course de camions), mais a été scellé par YEIDA au début de 2020.

Le groupe Jaypee a contesté YEIDA devant les tribunaux et le circuit international de Buddh est toujours opérationnel aujourd’hui. Il a été utilisé en mars 2020 pour offrir un abri aux travailleurs migrants lors du premier confinement causé par le Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.