Les 10 questions que toute PME devrait se poser avant les élections

John Coldicutt, directeur marketing de KashFlow, examine ce que les PME doivent demander avant les élections générales pour s’assurer que l’avenir est prometteur pour les PME britanniques.

Élections générales_243509212

Les entreprises se sentent de plus en plus capables de s’exprimer et de faire entendre leur voix, en partageant leurs points de vue sur ce qu’elles pensent être bon pour l’emploi et la croissance. Cela a été démontré lors du référendum écossais où une réelle différence a été faite par des personnes honnêtes et ouvertes sur ce qu’elles voulaient vraiment.

Le gouvernement a démontré à maintes reprises son engagement envers la variété des options de financement offertes aux PME, tandis que le discours du budget de George Osborne s’est également avéré fructueux pour les entreprises. Il va sans dire que l’importance des petites et moyennes entreprises (PME), en particulier, pour le bien-être économique général du Royaume-Uni a été bien documentée et mise en évidence avant les élections de cette année.

Ainsi, avec la saison politique qui bat son plein, il est maintenant temps pour les entreprises de prendre beaucoup de temps pour examiner les différents manifestes et politiques qui, selon le résultat des élections, affecteront la façon dont nous ferons tous des affaires à l’avenir.

Les entreprises jouent un rôle clé dans la société et doivent donc prendre leur position au sérieux, car elles doivent non seulement tenir compte des besoins de leurs employés, mais également de ceux de leurs clients. En tant que tel, que devraient demander les PME avant les élections alors qu’elles envisagent les cinq prochaines années avec impatience ?

1) Quel parti accordera la priorité aux entreprises britanniques si elles remportent les élections générales ?
Les entreprises sont souvent négligées une fois que la fumée électorale s’est dissipée, l’accent étant plutôt mis sur des questions générales comme les soins de santé et l’éducation. Cependant, les petites entreprises sont le moteur de la croissance économique, donc ne pas donner la priorité à ce marché pourrait avoir des conséquences désastreuses.

Bureaucratie_1568425852) Quelles politiques garantiront que la bureaucratie ne continue pas d’affliger les PME britanniques ?
Malgré l’engagement continu du gouvernement britannique à réduire les formalités administratives pour les entreprises britanniques, l’UE a mis en œuvre 1 139 nouvelles lois au cours de la seule année dernière. Le respect de niveaux de législation aussi élevés met à rude épreuve les PME et empêche la croissance des entreprises et bien que le gouvernement britannique ait réduit les formalités administratives d’une valeur de 10 milliards de livres sterling au cours des quatre dernières années, il reste encore beaucoup à faire pour soutenir la croissance constante. monde de la petite entreprise.

3) Qui peut le mieux soutenir les entreprises britanniques pour assurer une croissance économique continue ?
Les entreprises de toutes tailles ont besoin de soutien, sous forme de financement et de subventions, pour s’assurer que la législation n’entrave pas le commerce national et international. Les entreprises doivent se demander qui les soutiendra avec plus de financement et aussi qui étudiera des opportunités moins connues comme les subventions de développement de produits. Le fait de ne pas soutenir les entreprises britanniques ralentira non seulement leur courbe de croissance mais aussi celle de l’économie.

4) Qui veillera à ce que les PME ne soient pas écrasées par les grandes entreprises nationales ?
Des supermarchés multinationaux qui dominent les autoroutes aux grandes entreprises qui ne paient pas leurs homologues plus petites à temps, les grandes entreprises empêchent souvent les petites entreprises d’atteindre leur véritable potentiel. Cela a déjà été fermé les yeux sur cela, mais toute personne qui réussit en mai doit se déplacer pour s’assurer que ce traitement s’arrête.

5) Y aura-t-il quelqu’un capable de simplifier le processus de soumission des comptes fiscaux et financiers pour les petites entreprises ?
La gestion financière est souvent un domaine qui prend plus de temps pour les petites entreprises qui ne peuvent pas se le permettre ou qui ont décidé de la sous-traiter à un comptable. Cela s’est encore compliqué le 1er janvier de cette année lorsque la pratique comptable généralement acceptée au Royaume-Uni (UK GAAP) a été introduite. La fête réussie de May doit chercher une solution au bourbier financier qui empêche les entrepreneurs de se concentrer sur la croissance de l’entreprise. Le discours du budget de George Osborne, par exemple, était un bon début, les déclarations de revenus annuelles étant abandonnées au profit de comptes en ligne en temps réel.

Monde du commerce_2274056176) Quelle partie pourra alléger la pression sur les petites entreprises qui dépendent du commerce international ?
Le commerce international est essentiel à la croissance des entreprises car il existe un plafond de verre sur les revenus potentiels qui peuvent être réalisés sans développer de stratégies internationales. Le gouvernement britannique doit s’assurer qu’il fait tout ce qui est en son pouvoir pour aider les petites entreprises à atteindre leur plein potentiel, et le commerce international est l’une des mesures à prendre en mai.

7) Qui peut augmenter les investissements dans les subventions au haut débit pour stimuler la croissance des entreprises ?
En septembre, le gouvernement actuel a encouragé les entreprises de 22 villes britanniques à demander une subvention de 3 000 £ pour améliorer la connectivité Internet. C’est une excellente initiative, mais elle doit être davantage mise en œuvre pour s’assurer que les entreprises en dehors des zones de chalandise ne soient pas laissées pour compte par les entreprises qui en ont profité.

Numéro de TVA_2366593518) Qui prendrait au sérieux la réforme de la TVA en cas de succès aux élections générales de cette année ?
De manière controversée, l’UE a réformé la TVA en janvier 2015, ce qui a eu un effet négatif sur les petites entreprises qui font du commerce en ligne à travers le Royaume-Uni. Même les plus petites entreprises en ligne doivent désormais enregistrer la TVA et conserver de grandes quantités de données sur leurs clients pour remplir leurs déclarations annuelles. Les conseils comptables professionnels suggèrent que si vous gagnez moins de 500 £ par an grâce à la branche en ligne de votre entreprise, le temps que cela prend ne vaut pas le coût de la conformité. Cela doit changer.

9) Existe-t-il une personne capable de rendre la formation et la technologie plus facilement accessibles aux petites entreprises pour les aider à se développer ?
Un rapport de la commission de la Chambre des Lords a recommandé que la littératie numérique soit une matière de base dans les écoles, un mouvement extrêmement prometteur pour l’avenir de la technologie au Royaume-Uni. Cependant, il est important de faire des recherches sur la politique électorale en matière de formation et de technologie pour s’assurer qu’elle continue d’être disponible pour les petites entreprises.

10) Qui pourra s’assurer que des mesures sont prises pour aider les sources de financement des PME ?
Il est bien connu que de nombreuses petites entreprises dépendent du financement pour se développer et augmenter leur offre ; investir dans des éléments vitaux allant de la technologie et de la connectivité à la formation et à la location. Ce soutien doit se poursuivre et, si possible, être augmenté par le parti qui remporte les élections de mai.

Compte tenu de ce qui précède, les PME pourront interroger les affiches et les politiques pour s’assurer qu’elles prennent une décision éclairée et que leur vote compte vraiment. Alors que beaucoup sont naturellement nerveux face à la perspective de changement, les partis politiques semblent placer les besoins des entreprises en croissance au centre de leurs affiches.

Qu’attendez-vous des principaux partis avant les élections législatives ? Faites-le nous savoir sur Twitter @TalkBusinessmag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.