Les 5 principaux types de systèmes de murs de soutènement

Les murs de soutènement sont des murs relativement solides couramment utilisés pour la construction et l’agriculture. Ces structures aident à retenir le sol en soutenant le sol sur une pente. En plus de cela, les murs de soutènement peuvent également définir les zones extérieures d’une propriété. Leur composition leur permet de résister à la pression liquide, à la pression latérale et à l’appui d’autres matériaux granulaires sur le mur.

mur

Les entreprises de construction utilisent divers systèmes de murs de soutènement pour obtenir des résultats différents. Cet article vous montrera les principaux types de systèmes de murs de soutènement utilisés dans l’industrie de la construction.

1. Mur en porte-à-faux

Le premier sur cette liste est le mur en porte-à-faux, composé d’une plaque de base et d’une tige. Un mur en porte-à-faux a trois options : béton précontraint, béton armé et béton préfabriqué. Les murs en porte-à-faux ne conviennent que pour les murs jusqu’à 10 mètres de haut. Si le mur est plus haut, les murs en porte-à-faux deviennent une option coûteuse.

Comme son nom l’indique, le poids de ces murs est en porte-à-faux sur une base structurelle. Il peut ainsi transformer la pression horizontale générée par les matériaux du mur en pression verticale transmise au sol. Il nécessite également moins de béton que les autres types de murs de soutènement.

2. Mur de contrefort

Le mur de repère ou treillis en béton est assez similaire au mur en porte-à-faux. La seule différence est qu’il nécessite un soutien dorsal supplémentaire. Pour cette raison, un mur de contrefort est idéal pour les murs plus hauts qu’un mur en porte-à-faux.

3. Mur gravitationnel

Les murs gravitationnels dépendent de leur masse pour résister à la pression exercée par les matériaux derrière eux. Pour cette raison, ils sont fabriqués avec des matériaux lourds tels que la maçonnerie et les éléments en pierre. Dans la construction, il y a des moments où les murs gravitaires sont placés à un angle par rapport au matériau dont ils ont besoin pour soutenir une plus grande stabilité globale. Pendant ce temps, des versions plus courtes de ces murs de soutènement incorporent parfois des pierres en vrac sans matériau de liaison car les pierres sont assez lourdes.

Voici quelques-uns des différents types de structures de murs gravitaires :

  • Grand mur de blocs
  • Mur hybride
  • Mur de soutènement pour crèche
  • Mur de maille de gabion
  • Mur imbriqué
  • Mur ancré
  • Mur empilé

4. Mur ancré

Un mur ancré repose sur des tiges de câble enfoncées latéralement profondément dans le sol pour soutenir le sol. La pointe de ces tiges contient du béton pour augmenter la résistance de l’ancrage. Ce système de mur de soutènement est utilisé dans les cas où il n’y a pas assez d’espace pour installer un mur de soutènement. Il est également utilisé lorsqu’un muret est nécessaire.

5. Mur empilé

Il existe deux formes de mur de palplanches : le mur de palplanches en béton et le mur de palplanches. Un mur de poteaux en béton est réalisé en plaçant des poteaux en béton armé les uns à côté des autres. La profondeur à laquelle les poteaux en béton sont plantés leur permet de résister à la pression latérale du sol exercée par le sol derrière eux. Pendant ce temps, un mur de palplanches est mince et peut être fabriqué à partir de vinyle, de bois ou d’acier. Ce système mural est utilisé lorsqu’il n’y a pas assez d’espace pour installer un mur.

Conclusion

Avant de choisir un système de mur pour votre projet de construction, vérifiez les exigences de drainage de votre site, le type de sol, la nature de sa pente et les conditions météorologiques normales de la région. Ces informations peuvent vous aider à choisir un système de mur de soutènement approprié qui maximisera la fonctionnalité, l’attrait et la valeur de la propriété sur laquelle vous travaillez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.