Les pièges de la propriété | Parler d’affaires

tb 37 p.58Votre bureau est le centre vital où votre entreprise opère, il est donc impératif qu’il donne le ton à tout ce que vous faites. Greg Ball, expert en développement chez Muse Developments, met en évidence les erreurs courantes à éviter lors de la recherche d’une propriété commerciale.

Alors que l’économie continue de s’améliorer, de nombreuses PME cherchent à moderniser et à agrandir leurs bureaux actuels en vue de leur croissance future. Avec la demande croissante d’espaces de bureau de catégorie A, il est important que les propriétaires d’entreprise se familiarisent avec la manière de sélectionner l’immobilier commercial et sachent ce qu’il faut éviter.

FRAIS

Ceux qui mettent à jour leur espace de bureau pour la première fois ne comprennent souvent pas pleinement les coûts de réinstallation ou comment les gérer. La plupart des baux exigent des locataires qu’ils remettent le logement dans son état et sa configuration d’origine. Ceci, en plus de la mise en place d’un nouvel espace, augmente encore les dépenses d’investissement.

Cependant, ces coûts d’investissement à grande échelle peuvent généralement être compensés par des propriétaires flexibles offrant des incitations à la location, qui peuvent être structurées de différentes manières pour réduire les problèmes de trésorerie. Par conséquent, lors de l’évaluation du coût de la relocalisation, il est important que les entreprises explorent cette option.

DONNER DU TEMPS

Le timing est une autre considération clé pour les PME qui ont décidé de se mettre à niveau. Compte tenu de la pénurie de bureaux de catégorie A sur de nombreux marchés, les occupants ne se donnent souvent pas assez de temps pour examiner correctement les options de propriété dans leur zone préférée. Les options modernes, sur mesure et nouvellement construites sont souvent une excellente solution pour les entreprises en expansion. Cependant, avec une planification insuffisante, de nombreuses entreprises se retrouvent obligées de considérer des bâtiments existants moins performants qui ne répondent pas à leurs besoins.

Commencer le processus 18 à 24 mois avant l’expiration du bail en cours permet aux entreprises d’avoir suffisamment de temps pour envisager des bureaux modernes sur mesure nouvellement construits qui seraient mieux adaptés à leur activité à l’avenir.

DÉLAIS DE PRÉAVIS

Avant de chercher un espace de bureau, c’est aussi une bonne idée de revoir le bail existant pour les périodes de préavis de rupture, qui permettent à un locataire de mettre fin au bail à une date précise. La notification d’un avis de rupture incorrect est un piège de propriété courant, qui peut empêcher les entreprises de se soustraire à la responsabilité locative existante et les obliger à rester dans des logements inadéquats. De plus, si l’entreprise s’est déjà engagée dans un nouvel espace, le fait de ne pas opérer une pause peut potentiellement entraîner des coûts d’occupation doubles.

ENVIRONNEMENT LOCAL

Enfin, comme la plupart des PME modernisent leurs installations pour faire de la place pour du personnel supplémentaire, il est important de considérer comment l’environnement et l’emplacement d’un nouvel espace affecteront leur capacité à attirer ou à retenir des employés de haute qualité. Le fait qu’une propriété dispose de bonnes liaisons de transport, soit proche d’un bassin de candidats qualifiés facilement disponibles et offre des services clés tels que des magasins, des installations de remise en forme ou de divertissement, peut affecter les efforts de recrutement d’une entreprise, un facteur clé dans le choix d’un nouvel emplacement de bureau. .

Bien qu’il y ait une variété de facteurs à considérer, les propriétaires d’entreprise qui demandent l’avis d’experts en immobilier commercial et qui connaissent le processus trouveront plus facile de s’orienter sur le marché et d’acquérir un espace qui répond aux besoins de leur entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.