Les propriétaires de petites entreprises affirment que le Brexit entraînera une hausse des prix des services locaux

Un marché des services professionnels a demandé à plus de 1 000 indépendants et propriétaires de petites entreprises de donner leur avis sur le référendum sur l’UE, constatant que les deux tiers, 63 %, souhaitent rester. Un tiers des personnes interrogées pensent que le Brexit entraînera une hausse des prix des services locaux à mesure que l’offre diminue, mais que la demande reste la même.

services locauxUne nouvelle enquête auprès des propriétaires de petites entreprises britanniques montre une différence marquée par rapport aux enquêtes publiques ; avec les trois derniers sondages * indiquant que les électeurs ont l’intention de voter pour quitter l’Union européenne le 23rd Juin.

L’une des conclusions est qu’un tiers des répondants, 30 %, pensent que la Grande-Bretagne quittant l’UE augmenterait le montant facturé pour leurs services, la plupart d’entre eux, 27 %, estimant qu’ils factureront 10 % ou plus et 8 % estiment que leurs prix sont devrait augmenter de 50 % ou plus.

L’enquête auprès de 1 152 indépendants et propriétaires de petites entreprises à travers le Royaume-Uni commandée par le marché des services professionnels en ligne Bidvine.com a révélé que seulement 28% des personnes interrogées pensent que la Grande-Bretagne devrait quitter l’UE, contre 43% qui ont l’intention de voter selon le dernier sondage YouGov. Un sondage ORB la semaine dernière a placé la campagne de congé avec 55% des voix, tandis que le dernier sondage Guardian / ICM a donné aux électeurs de congé 53%, six points d’avance sur les autres.

Lorsqu’on a demandé aux personnes interrogées : « Votre capacité de travail sera-t-elle menacée si la Grande-Bretagne quitte l’UE ? », 21 % des personnes interrogées ont répondu que oui. 58 % ont répondu non, tandis que 21 % ont dit qu’ils n’étaient pas sûrs. 58% ont déclaré que la concurrence dans leur domaine d’activité ne serait pas affectée si la Grande-Bretagne partait.

Les visas qui permettent aux répondants de résider et de commercer, le tourisme, le coût de l’embauche de main-d’œuvre et d’autres employés, et l’accès aux clients européens figurent parmi les préoccupations citées dans l’enquête.

La plupart, 56%, de tous les répondants ne pensent pas qu’ils gagneraient plus d’affaires si la Grande-Bretagne partait. Un quart, 25%, n’étaient pas sûrs, tandis que 18% pensent qu’ils le feraient.

Sohrab Jahanbani, PDG de Bidvine.com, a déclaré : « Selon les dernières statistiques de l’ONS, il y a 4,61 millions de travailleurs indépendants au Royaume-Uni et, bien sûr, des millions de propriétaires de petites entreprises. Ces groupes constituent l’épine dorsale de l’économie britannique, dont beaucoup fournissent les services locaux nécessaires.

« Tous les sondages récents nous disent que le public a l’intention de voter congé d’ici le 23rdcependant, selon notre sondage, les propriétaires de petites entreprises et les travailleurs indépendants voteront pour rester. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *