Liste de vérification de la conformité au RGPD pour les services informatiques

La conformité au RGPD (Règlement général sur la protection des données) est un processus continu plutôt qu’une activité ponctuelle. En plus de mettre en œuvre des mesures pour se conformer à la réglementation, la conformité doit être vérifiée fréquemment. Il est également nécessaire de procéder à des évaluations régulières des risques lorsque les circonstances changent.

RGPD

Le RGPD est la loi sur la sécurité et la confidentialité la plus stricte au monde. Le respect de celle-ci offre à votre service informatique une couche de protection supplémentaire. Voici une liste de contrôle de conformité GDPR pour votre service informatique.

1. Créer un journal RGPD / registre de données

Il s’agit d’un enregistrement détaillé des pratiques de votre organisation Conformité au RGPD. Vous devez le créer après avoir identifié vos sources de données. Le journal doit préciser le flux de données dans toute votre organisation. Plus vous incluez de détails, mieux c’est.

En cas d’audit, votre journal GDPR pourrait être votre preuve de conformité. Si une violation de données se produit lors de la tentative d’établissement d’un cadre de conformité, le journal des données peut démontrer vos progrès lorsque vous essayez d’augmenter la sécurité des données.

2. Établir un service d’assistance RGPD

Lorsque vous passez à un service d’assistance RGPD, profitez-en (RGPD) logiciel d’assistance avec les caractéristiques suivantes :

  • Il devrait avoir des mesures de sécurité supplémentaires pour promouvoir la sécurité des utilisateurs
  • Il doit fournir à vos agents de support les outils appropriés pour gérer les données personnelles. Cela pourrait inclure la rectification, la suppression, l’exportation et la restriction.
  • Vous pouvez le trouver en tant que solution auto-hébergée.
  • Il devrait avoir des fonctionnalités supplémentaires.

3. Revoir les politiques de protection des données

Ceci est un autre conseil important lorsque vous essayez de vous conformer Politiques RGPD. Si vous avez déjà une politique de protection des données, il est temps de la revoir. Assurez-vous que votre politique rejoint toutes les autres politiques de sécurité que vous avez en place. Il doit définir les paramètres de confidentialité au plus haut niveau et doit mettre en œuvre le principe de confidentialité dès la conception.

L’objectif principal doit être de garantir que vos données sont collectées, stockées et traitées de la manière la plus sécurisée possible. Les données ne doivent pas être accessibles à des personnes inutiles. Vos systèmes ne doivent traiter que les catégories de données personnelles dont vous avez besoin à des fins spécifiques.

4. Établissez votre autorité de contrôle

Tous les membres doivent fournir au moins une autorité publique indépendante chargée de superviser la conformité au RGPD. Renseignez-vous auprès de vos superviseurs sur la conformité. En cas de violation, informez-les dans les 72 heures suivant la détection.

5. Effectuez une analyse d’impact sur la protection des données

Une autre exigence clé du RGPD est la capacité à démontrer la conformité. Vous devez également être en mesure de démontrer que les données sont traitées de manière licite et dans le respect de toutes les mesures de sécurité.

Si, par exemple, votre entreprise compte 250 employés ou plus ou que vous faites l’objet de traitements à haut risque, il serait préférable de dresser une liste actualisée et détaillée de vos activités de traitement de données à caractère personnel.

Des analyses d’impact sur la protection des données (DPIA) régulières vous aideront à :

  • Établir les risques de protection des données
  • Découvrez l’effet potentiel de vos activités de traitement sur les personnes concernées
  • Réduisez les risques avant qu’ils n’entraînent des problèmes de sécurité des données
  • déterminer si votre entreprise est conforme au RGPD

Une documentation appropriée est un aspect essentiel de la conformité au RGPD. Il favorise également la responsabilité et le sentiment de confiance.

La conformité au RGPD ne se limite pas à éviter les complications juridiques ou à battre la concurrence. Cela pourrait avoir de nombreux avantages inattendus pour votre entreprise aussi. Ses avantages incluent l’augmentation de la réputation de votre entreprise, la protection des données personnelles et la fidélisation de la clientèle.

Bien que non obligatoire, la non-conformité pourrait nuire à votre entreprise. Cela pourrait entraîner des sanctions et la perte de données personnelles. Bien qu’il y ait beaucoup à faire, les conseils ci-dessus jouent un rôle important dans votre cheminement vers la conformité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.