Quelles sont les responsabilités de votre entreprise en matière d’énergie ?

Nous vivons à une époque de responsabilité sociale des entreprises (RSE), dans laquelle les entreprises sont de plus en plus motivées à investir dans l’utilisation de processus et de matériaux durables. Cela a été largement inspiré par l’évolution des attitudes des consommateurs, les acheteurs étant prêts à payer plus pour des biens durables.

La poursuite de processus durables aide également les entreprises à économiser de l’argent sur une longue période et est susceptible d’avoir un impact extrêmement positif sur l’environnement naturel. Après tout, environ la moitié des émissions totales du Royaume-Uni proviennent d’activités commerciales, ce qui souligne la nécessité pour les entreprises de développer des méthodes de travail plus durables.

Les entreprises modernes doivent également se conformer à une gamme croissante de réglementations et de normes environnementales à l’ère moderne, tant au Royaume-Uni qu’en Europe continentale. Mais quelles sont les responsabilités des entreprises basées au Royaume-Uni en matière de consommation d’énergie ?

Un aperçu du programme d’opportunités d’économie d’énergie

L’Energy Savings Opportunity Scheme (ESOS) obligatoire est une parure relativement nouvelle dans le paysage des affaires et offre une évaluation complète de la consommation d’énergie des entreprises britanniques.

Les entreprises qui se qualifient pour la conformité doivent d’abord nommer une personne du registre des évaluateurs principaux d’énergie ESOS pour effectuer un examen, avant de recevoir un rapport détaillé qui mesure la production et la consommation totales au sein de l’entreprise.

Cela s’appliquera à tous les processus et disciplines, y compris tout, de l’entretien des bâtiments à l’enlèvement des déchets et à la logistique (le cas échéant).

L’évaluateur fera ensuite plusieurs recommandations avec les résultats, donnant aux entreprises des conseils sur la façon de réduire les déchets et d’améliorer leurs processus. Dans le même temps, il a mis en évidence tout problème de conformité avec l’Agence pour l’environnement, accordant aux entreprises un délai fixe pour les corriger avant que d’autres mesures ne soient prises.

Comment les entrepreneurs peuvent-ils se conformer à ces normes ?

ESOS a reçu quelques critiques, principalement en raison de son manque d’autorité face aux activités non conformes. Dans le même temps, elle ne s’applique qu’aux grandes entreprises britanniques employant 250 salariés ou plus, ce qui la rend relativement limitée dans sa portée et son impact.

Cependant, il établit une norme qui Tout les entreprises devraient chercher à suivre dans l’ère moderne, en particulier lorsqu’elles tiennent compte des avantages environnementaux à long terme et des économies de coûts.

Une façon pour les entreprises d’y parvenir est d’adopter de nouvelles technologies et de nouveaux procédés énergétiques, avant de les intégrer dans leurs opérations quotidiennes. Les fournisseurs de services et les experts en contrôle des flux comme Weir peuvent valoir leur pesant d’or ici, car ils proposent plusieurs produits applicables aux entreprises sur un large éventail de marchés.

Prenons par exemple le processus de valorisation énergétique des déchets, qui repose sur des principes d’ingénierie très évolués pour transformer les déchets en sources variables de chaleur et d’électricité. Il s’agit d’une technique de récupération d’énergie extrêmement avancée, qui se traduit par d’énormes économies, une plus grande efficacité et une réduction des émissions au fil du temps.

En adoptant ce type d’innovations, les entreprises peuvent entrer pleinement dans l’ère de la RSE et créer une infrastructure conforme aux dernières normes environnementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.