Technologie du transport et de la logistique : l’impact de l’IoT sur le secteur maritime

L’industrie du transport maritime a parcouru un long chemin depuis les jours précédant les communications téléphoniques et radio, lorsqu’un armateur a expédié un navire en espérant que le capitaine le ramènerait à peu près à l’heure prévue avec à peu près la cargaison de retour prévue.

Industrie maritimeLes progrès technologiques du XXe siècle ont permis aux compagnies maritimes d’avoir des mises à jour quotidiennes ou horaires sur la position de leurs navires et sur le déroulement des voyages. Aujourd’hui, une autre révolution frappe l’industrie du transport maritime : l’Internet des objets.

IdO et expédition

L’IoT consiste, dans sa forme la plus simple, en la combinaison et l’automatisation de deux processus au sein du même appareil : d’abord l’appareil surveille un objet pour toutes les données pertinentes le concernant, puis communique ces données là où elles sont nécessaires, à d’autres appareils, processus automatisés , les membres d’équipage ou le quartier général. Ainsi un navire, par exemple, surveille en permanence sa position et relie cette information à la position des autres navires, avec des informations sur les prévisions météorologiques et les courants océaniques, afin de conseiller le capitaine sur des parcours à la fois sûrs et à faible consommation de carburant.

Bien que le transport maritime représente environ 80 % du commerce mondial, le secteur a été plus lent que d’autres à s’adapter aux possibilités de l’IdO. Cependant, cela change progressivement et de plus en plus de navires disponibles sur des sites de vente au détail tels que NautiSNP sont susceptibles d’avoir les logiciels et le matériel appropriés pour tirer parti des nouvelles technologies.

Choix du parcours

L’IoT a de puissantes utilisations pour permettre le choix des meilleures routes maritimes. Le navire ne se contente pas de surveiller sa position, il communique également sa position aux autres navires dans la zone. Lorsque le capitaine entre dans une trajectoire de mouvement proposée, cette information est également communiquée aux autres. Il est affiché sur un écran interactif et les autres capitaines peuvent planifier leurs itinéraires en conséquence. Même si le capitaine ne trace pas de route planifiée, le logiciel est capable d’analyser le mouvement du navire et de prédire sa route probable.

Ces informations sont également communiquées aux bureaux de la compagnie maritime, qui sont ainsi en mesure de calculer l’heure d’arrivée estimée au port et de réserver les fenêtres appropriées dans l’horaire du port, accélérant ainsi le processus d’arrivée, de débarquement, de chargement et de départ. .

Entretien des navires

L’entretien d’un navire est un processus très coûteux. La machinerie d’un navire marchand moderne est complexe et le temps passé hors de l’action est une grande ponction sur les ressources. L’IoT peut être utilisé pour minimiser ces coûts. Avec les bons capteurs qui envoient des informations à l’ingénieur, chaque élément majeur de l’équipement peut être surveillé en détail, évitant ainsi les pannes. De plus, lorsqu’une maintenance est nécessaire, les moniteurs peuvent identifier les éléments qui devront être remplacés afin qu’ils puissent être commandés à l’avance.

Les équipes font également partie du système, mais pas dans « Things ». Plus ils sont en mesure de communiquer avec la compagnie et les autres équipages, mieux la compagnie est informée de l’état du navire et de sa progression. En identifiant où se trouvent les membres d’équipage sur le navire, il est également possible d’utiliser plus efficacement les ressources, par exemple en réduisant la climatisation lorsqu’elle n’est pas nécessaire.

Gestion de la charge

L’IoT gère non seulement le côté offre de la logistique, mais est également impliqué du côté de la demande, les marchandises étant transportées. Pendant le chargement, les capteurs dans les conteneurs pourraient informer les contrôleurs de charge automatisés du poids réel de chaque conteneur et de la répartition à l’intérieur de celui-ci, calculant en temps réel la répartition du poids la plus sûre et la plus efficace à l’intérieur du navire.

Les marchandises réfrigérées peuvent être surveillées en permanence pour la température et les conditions. En cas de départ de la température optimale, l’équipage sera averti et pourra immédiatement examiner la situation, car l’emplacement du conteneur concerné sera immédiatement disponible. Dans le même temps, les propriétaires de la cargaison sont tenus informés de l’état de leurs marchandises pendant le transport.

Juste le commencement

Les possibilités de l’IoT ne font que commencer. Au cours des prochaines décennies, il continuera de transformer de grandes industries telles que le transport et la logistique, où de petites efficacités ont un impact majeur sur la rentabilité. La vie des gens de mer, et en particulier des capitaines, peut changer plus rapidement qu’à tout autre moment de l’histoire.

Emily Hopkins travaille comme coordonnatrice du transport/expédition. Il écrit sur l’industrie dans ses articles qui apparaissent sur les blogs de l’industrie et sur des sites d’entreprise plus généraux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *