Votre entreprise devrait se tourner vers le marché espagnol

Alors qu’Internet augmente l’interconnectivité mondiale, nous travaillons et opérons de plus en plus dans un marché mondial. Les entreprises de différentes tailles peuvent désormais songer sérieusement à transposer leur activité sur d’autres marchés.

Le monde hispanophone est vaste et intercontinental. Examinons les avantages et les inconvénients de l’expansion de votre entreprise sur le marché européen espagnol.

Votre entreprise coïncide-t-elle avec les plus grandes importations espagnoles ?

Lorsque vous envisagez d’ouvrir votre entreprise au marché espagnol, l’un des premiers aspects à prendre en compte est la demande. Si l’Espagne a une entreprise locale offrant un produit très similaire au vôtre, il est peu probable qu’il y ait une demande suffisante pour un concurrent international. Par conséquent, une traduction commerciale vers l’espagnol n’en vaudra pas la peine.

Selon les traducteurs commerciaux de London Translations, la traduction en espagnol représente 30 % de leurs demandes de traduction globales. Comme l’Espagne elle-même est l’une des plus grandes économies d’Europe et que le Royaume-Uni est le 6e plus grand importateur d’Espagne, l’introduction d’une entreprise sur le marché espagnol peut être très rentable.

Certaines des principales importations espagnoles en provenance du Royaume-Uni comprennent les automobiles et les pièces détachées, le pétrole, l’électronique et les produits pharmaceutiques. Mais d’autres importations populaires vont des vêtements aux plastiques. La taille même de l’économie espagnole peut rendre de nombreuses entreprises commerciales intéressantes tant qu’elles offrent quelque chose avec la demande.

L’économie espagnole connaît une croissance extrêmement rapide

Après la crise de la zone euro, l’économie de nombreux pays de l’UE était sur la corde raide. Cependant, l’économie espagnole accélère actuellement au taux de croissance le plus rapide depuis 2007.

L’économie espagnole est en croissance et les consommateurs sont toujours heureux de dépenser pour des services et des produits non essentiels. Cependant, le taux de chômage en Espagne reste élevé, à 22,4 %.

Les décisions commerciales doivent être prises en tenant compte de ces facteurs, car ils pourraient éventuellement avoir un effet résultant sur l’économie. Si le problème du chômage en Espagne n’est pas résolu dans une certaine mesure, cela pourrait rendre les entreprises commerciales plus risquées que ce à quoi on pourrait initialement s’attendre en regardant l’économie espagnole. Cela dit, l’économie espagnole devrait croître de 1 % au troisième trimestre, quel que soit le taux de chômage.

Le marché latino-américain n’est pas trop loin

Il convient de noter que la traduction en espagnol d’Amérique latine diffère de la traduction en espagnol européen en raison des différences de dialecte et de localisation. Cependant, il n’est pas trop loin pour passer d’une traduction européenne à une traduction latino-américaine. Cela fait de l’expansion sur le marché latino-américain un nouveau pas en avant potentiel par rapport au marché espagnol,

L’Amérique latine entretient des relations commerciales très fortes avec les États-Unis et la plupart des Américains parlent l’espagnol comme première langue. Étendre la portée de vos entreprises en Espagne pourrait être la première étape pour percer le marché latino-américain, en particulier le Mexique, qui possède la neuvième plus grande économie au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.